Actualités

Une longue peine

Ils sont restés enfermés pendant de nombreuses années. Ils ont vécu dans un autre monde, une autre société, avec d’autres règles. Comment peut-on parler ensuite de ce voyage souvent honteux, souvent tu ?Ceux que l’on nomme les « longues peines » peuvent nous faire part de cette étrange parenthèse avec leurs mots, leur poésie, leurs émotions. Une longue peine, comment ça se raconte ? C’est étrange, ce mot qui signifie punition et chagrin en même temps.Il y a ceux qui sont sortis mais il y a aussi ceux qui ont attendu dehors. Les compagnes, les enfants qui racontent leur enfermement à eux. Comment tous ont été emportés par cet abime de la disparition, du passage à l’ombre.Sortir du silence, donner à entendre, ouvrir des portes, des espaces d’échanges et de réflexion.Le théâtre est le lieu de la parole. De toutes les paroles. Le théâtre est le lieu du partage. Partageons avec eux. Leur présence sur le plateau, leurs paroles qui résonnent vers les cintres, leur dignité qui illumine le public. Regardons-les en face. Regardons-nous.Production déléguée : La compagnie des Hommes. Coproduction : Les Subsistances-Lyon, La maison des métallos - établissement culturel de la ville de Paris, Les Bancs Publics, le Théâtre André Malraux de Chevilly-Larue. Avec le soutien de la DRAC Ile-de-France, de la Région Ile-de-France, d'Arcadi Ile-de-France, du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône-centre départemental de création en résidence, des fondations Un monde par tous et E.C.ART - Pomaret. Remerciements aux centres d'hébergement et de réinsertion sociale de l'APCARS Le Safran-Paris et Athènes-Marseille. Le projet est accompagné par Bernard Bolze, fondateur de l'Observatoire international des prisons et co-fondateur de Prison Insider et par l'OIP-section française.

Contacts

La compagnie des Hommes

99 rue du Faubourg Saint-Martin
75010 Paris
Tél. : 01 77 15 65 10

Contact